Les couloirs


LES COULOIRS

 

Ici on va voir qu'on peut rendre un milier de troupes innefficace par la géographie du champ de bataille.

Les deux films 300 parlent de deux batailles de l'antiquité (Thermopyles et Salamine) qui ont mis a profit le terrain face à un adversaire supérieur en nombre.

La quantité, au détriment de la qualité et d'une approche plus réfléchie de la bataille, n'est pas gage de victoire n'en déplaise à Anet ...

Je vous met un petit extrait du film (bourrés de pas mal de clichés mais qu'importe)

La force de Sparte résidait dans son armée et la nouveauté de celle ci en terme d'équipement et de constitution.

C'était une armée de métier, avec de l'expérience donc et pas des paysans qu'on soulève à la hate pour partir en campagne.

Ce qui peut faire écho chez nous avec un groupe composé de joueurs d'expérience et qui sont capable,

ayant vu plusieurs fois le même type de situation, de jouer leur rôle même sous la pression du nombre d'ennemis.

Sparte était aussi en avance sur son temps (avec les autres villes grecs biensur) quand à la formation de leur armée.

Celle ci était en phalange, c'est à dire que se dressait devant l'ennemis, un mur de lances et de bouclier, très compact comme un bloc impénétrable.

Grace à leurs armures, leurs lances et leurs boucliers, ils pouvaient briser un bon nombre de flèches et ne subissait pas trop la harcèlement à distance.

Faut dire aussi qu'il n'y avait pas autant d'archers qu'on voudrait bien le croire,

que c'était beaucoup de frondeurs (cailloux) et des peltastes (javelots) donc pas autant de projectiles

et pas non plus aussi mortel avec l'équipement qu'ils ont.

De notre coté, notre dps viens de nos distants et bien que l'es lourds soient très solide,

vous ne pouvez pas compter sur eux pour annéantir le bus adverse ou encore moins le bloquer complètement.

Néanmoins, le McM reste aussi psychologique et l'ennemis aura toujours tendance à frapper là où grouille le plus grand nombre de joueurs regroupés.

Vos cacs vont pouvoir servir à libérer de la pression de vos distants, faire bloc et faire perdre du temps à l'ennemis pour que vos distants fassent le travail.

L'exemple commence à 4:50

L'elem se met à gauche du pont, son groupe cac à droite,

qu'importe là où vous serez, si vous n'êtes pas dans la ball cac vous ne serez pas la première cible du bus ennemis.

En distant, on utilise notre maximum de portée possible (ici 900 pour le bombing) pour être loin en arrière de la zone de combat et donc prévenir d'un impact.

Plus on est loin, plus de temps on aura pour se déplacer, esquiver loin de la trajectoire du bus adverse.

L'avantage qui n'en est pas des moindre, le seul endroit où placer des zones c'est sur le pont.

Pas à gauche ni à droite, mais bien au centre, on empile les zones de dégâts pour maximiser notre dps.

Contrairement aux ennemis qui vont devoir tapisser de zones un peu partout pour tout toucher ...

Leur dps n'est pas concentré donc moins efficace.

Ils doivent aussi s'exposer plus que nos distants.

Avec votre ball cac il faut impact la sortie du pont, poser une bulle war pour créer un endroit de mort du bus adverse.

Même si la tête du bus ennemis traverse cette zone, continuez à tourner autour de cette zone afin de couper leurs distants et finir les morts qu'il y aura dans cette zone.

Un autre exemple qui commence à 8:40 (oui plusieurs fois la même vidéo, mais je n'y peux rien si ce mec est un génie ^^)

Ici on fixe sur la droite, puis sur la gauche et on va chercher les distants morts dans le fond du couloir.

Ce concept de fixer la tête de cac, on verra ça un plus tard pour le mode éssui glace ^^

Ajouter un commentaire